recette
Publié le - 3186 v. -

Henakisoa sy ravitoto, le vrai plat malagasy

A tous les touristes qui sont venus à Madagascar, on dit que celui qui a bu l'eau fraîche du " Manangareza", un de ses grands fleuves, reviendra toujours en boire.

Mais celui qui a goûté de son plat national, se souviendra toujours de la succulence de ce plat Malagasy.

Comme tant d'autres pays, Madagascar détient également une spécialité qui se mange avec du riz blanc et un bol de rougail, fraîchement préparé. Le ravintoto (qui se prononce : ra vine toutou) se prépare surtout avec de la viande de porc assez gras, sans addition de tomate mais juste un peu d'ail écrasé et un peu de sucre pour faciliter la digestion.

En fait, la base de la recette est constituée par les feuilles de manioc pilées jusqu'à obtenir une fine purée verte assez humide. A la cueillette des jeunes feuilles, il faudrait en enlever les nervures rouges pour obtenir sa belle couleur. Sur les hauts plateaux, les collectes des feuilles ne sont pas conseillées en hiver, à cause d'un peu d'amertume constaté lors de la cuisson.

En France, on peut trouver du "ravintoto" dans les épiceries chinoises.

Pour information, les plats Malagasy se préparent normalement pour six personnes.

  • Il faudra un kilogramme de viande de porc assez gras
  • 250 gr de manioc pilé
  • de l'oignon et de l'ail écrasé et du gros sel et un peu de sucre

Si la viande n'est pas assez grasse, il faudra rissoler d'abord la viande dans un peu d'huile. Contrairement aux autres cuissons, on verse tout de suite avec la viande de porc, le ravintoto, les oignons et les ails écrasés, le sel et le sucre. Quand tout est bien huilé, il faudra ajouter de l'eau jusqu'à ce que la viande de porc soit attendrie. La viande de porc se cuit facilement. Aussi, il n'est pas nécessaire de procéder à une cuisson avec une cocotte minute.

A Madagascar, pendant le repas, on boit le fameux "ranon'ampango". Mais ce serait dans un autre chapitre.